À propos

Nous portons une attention particulière à la sélection de nos matières pour garantir qualité et éco-responsabilité.

Notre laine bien que “vierge “ est une laine effectivement recyclée. Nous nous fournissons en Ardèche chez une Scop qui a mis au point une méthode pour recycler les fibres courtes de la laine. Dans une production de laine après tonte, il y a environ 30% de perte car la production est partagée entre des fibres longues et des fibres courtes. Les fibres longues sont utilisées pour l’industrie textile. Les fibres courtes inexploitables sont le plus souvent détruites.

Notre partenaire et nous même intervenons à ce moment. Grâce à un système ingénieux et ancien notre partenaire récupère des fibres destinées à être détruites pour en faire du feutre de laine dont nous nous servons pour rendre chaudes et confortables nos pantoufles.

C’est du vrai recyclage, donner une nouvelle vie à un produit destiné à être détruit « économie circulaire ».

Le lin, textile anallergique aux qualités thermiques permet d’apporter fraîcheur en été et isolation du froid en hiver. D’origine naturelle, renouvelables et produites selon des modes de production respectueux de l’environnement la culture du lin nécessite peu d’eau et aucun pesticide.

Véritable régulateur thermique, le lin assure fraîcheur en été et chaleur en hiver. La transformation de la plante à la fibre est un enchaînement d’opérations naturelles et mécaniques. Aucune transformation chimique n’est nécessaire.

Notre semelle est faite de PET recyclé. Le PET recyclé est obtenu en recyclant des bouteilles en plastique et en les transformant en un fil puis en feutrine ( pour notre semelle), on considère le PET recyclé comme une matière pour la mode responsable car il s’inscrit dans une démarche responsable et d’économie circulaire.

Notre partenaire Italien nous fournit cette magnifique feutrine recyclée. Le PET recyclé demande beaucoup moins d’énergie dans la fabrication du produit fini, par exemple notre semelle. C’est ce que nous recherchions.

Une révolution écologique et une véritable conception responsable

La vie de lapantouflebio ne s’arrête pas à son premier usage : après avoir séparé la  semelle extérieure du lin et de la laine (tutoriel à venir),  la partie supérieure devient donc un client potentiel au compost. Ce compost pourra servir au développement de diverses plantes et évitera la production de déchets. Ces matières brutes non traitées auxquelles aucune substance nocive n’a été ajoutée vont être assimilées dans le sol via la biodégradation.

Riches en nutriments comme l’azote, le phosphore ou bien le potassium, la laine et le lin vont améliorer la fertilisation des sols et ainsi renforcer la vie qui s’y développe. Cette partie  peut être aussi utilisée pour couvrir vos plantes d’extérieurs en pots pour les protéger du froid.